Faut-il manger des aliments crus ?

Chaque année une nouvelle mode alimentaire voit le jour. Aujourd’hui, il s’agit du « Raw fooding », ce qui en anglais signifie alimentation crue. Ses adeptes vous disent qu’ainsi ils profitent de tous les nutriments que contiennent les aliments. Nous le savons la cuisson va détruire une partie des vitamines et des enzymes que contiennent les fruits et les légumes. On aura donc soin de les choisir bio et de les consommer avec leur peau qui est très riche en antioxydants.

Attention, il n’est pas question de consommer les aliments tels quels. On a le choix, on peut les râper, les mixer, les déshydrater, les faire germer, manger des céréales ou des graines. On peut aussi les manger lacto fermentés (choucroute).

Certains parlent de démarche écologique, où on mange des produits locaux, de saison, sans pesticide. On peut aussi être dans un choix «végan », et là les produits d’origine animale sont proscrits. D’autres mangent cru pour une question de détox, afin de retrouver un regain d’énergie. Dans ce cas on peut manger un peu de poisson ou de viande crus et très frais, sous forme de tartares, de carpaccio, de sashimi, de céviche de poisson, mariné au citron vert.

Est-il facile de supporter ce type de régime ? En fait, puisque nous sommes habitués à manger les aliments cuits, nous avons plus de difficulté à digérer les fibres des végétaux, ce qui provoque une irritation des intestins. Il est donc préférable d’introduire petit à petit le cru dans l’alimentation, en évitant au début les aliments qui sont difficiles pour la digéstion, comme le concombre, le poivron, le chou.

Ce type d’alimentation procure des avantages :

Il est bon pour la ligne. On évite les cuissons toxiques, on s’éloigne des préparations industrielles, et puis les légumes et les fruits ont un effet rassasiant. On mange moins vite des quantités plus petites. L’apport calorique est donc limité. Cependant la perte de poids est liée à la fonte musculaire. Aussi il est important d’avoir un apport protéique supplémentaire, et donc d’ajouter des graines germées, de la viande ou du poisson.

Il donne un regain d’énergie. En variant les aliments, on protège le cœur en diminuant le mauvais cholestérol, on vit plus longtemps

Il permet un meilleur équilibre acido-basique, car les légumes, les fruits et les graines germées sont des aliments alcalins ; on sait qu’une alimentation trop acide favorise la prise de poids, la fatigue et le stress.

Il y a cependant des risques à manger tout cru. En effet certains aliments non cuits présentent des toxines (pomme de terre, châtaigne, aubergine).

Et puis, il faut éviter les carences en calcium, en vitamine D en mangeant des amandes, des algues fraiches, du brocoli et en fer en consommant des huitres et du carpaccio de viande rouge.

Enfin nous ne recommandons pas le « tout cru » chez des personnes qui présentent un blocage thyroïdien, il faut comme pour tout, trouver un bon équilibre. 

 

 

 

 

Retour au sommaire des actualités